La Vézère : Parcours Uzerche - Vigeois

Distance : 9 km

Difficulté : classe 2.

Durée : 2h30 à 3h (durée maximale constatée pour des descentes touristiques par faible niveau d'eau).

Embarquement : à la Base de la Minoterie à Uzerche, en aval immédiat du moulin.

Débarquement :
- au Pont du Jargassoux en arrivant à Vigeois, en aval immédiat du pont rive droite,
ou
- au Vieux Pont de Vigeois (près du centre de Vigeois), en amont immédiat du pont rive droite c'est à dire au "pré du Père Mathieu".

Présentation de la descente :

C'est une descente facile, mais qui nécessite 1 ou 2 portages.

Il faut se méfier de la digue de la Papeterie à Uzerche (700 mètres après le départ) qui présente un rappel par fortes eaux : dans ces conditions, il peut être prudent de porter en rive gauche. Par niveau d'eau bas ou moyen, il est agréable d'emprunter la glissière elle aussi en rive gauche.

L'inconvénient des portages est compensé par l'ambiance particulière de la retenue du barrage du Gour Noir, qui prend des airs de grand nord canadien en automne, et aussi par les petites difficultés intéressantes en arrivant à Vigeois.

Si le descendeur poursuit après le Pont du Jargassou, la navigation se fait en petite classe 3 et donne une idée de ce qui se passe dans les gorges après Vigeois.

Guide :

- 500 mètres après le départ de la Base de la Minoterie, et juste avant le Pont Turgot, une diguette amovible est mise en place en période estivale. Une glissière en aluminium est normalement positionnée en rive gauche, sinon portage obligatoire en rive droite.

 


Passage de la diguette du Pont Turgot

- 200 mètres plus loin, juste après un second pont dans Uzerche (ancienne route RN20 devenue D920), la digue de la Papeterie est, depuis 2006, équipée d'une belle glissière aménagée par le SIAV en rive gauche.
Les abords de la papeterie ont un caractère industriel qui fut d'autant plus désagréable qu'il s'accompagnait parfois de mauvaises odeurs et de déchets dans le lit de la rivière (encore plus visibles par basses eaux). Depuis 2006, la papeterie a cessé ses activités, l'eau est claire, ... mais les ouvriers sont au chômage.

  Le patrimoine architectural de la cité apparaît alors avec le château Bécharie à droite d'une "maison forte"

 - Peu de temps après avoir complètement quitté Uzerche, commence le plan d'eau calme du barrage hydroélectrique du Gour Noir. La glisse silencieuse entre deux versants boisés assez grandioses, sera plus appréciée par le contemplateur de la nature que par l'amateur d'eau vive.

- Un panneau invite le descendeur à débarquer peu avant le barrage. Le portage long de plus d'une centaine de mètres aboutit à un embarcadère dans le canal de fuite du barrage, c'est à dire juste en aval de la sortie des turbines.
Par bonnes eaux, il est possible de ré-embarquer dans l'ancien lit de la rivière (à droite, de l'autre côté de la séparation avec le canal de fuite), et de bénéficier de quelques vagues.

Le site du Gour Noir, bien qu'abîmé par le béton, est remarquable notamment par le viaduc SNCF (ligne Paris - Toulouse) qui franchit la Vézère juste en aval du barrage et est réputé être le "plus long pont d'Europe en pierre à une seule arche". Cet ouvrage a été mis en service en 1893 ; il a une portée de 83 mètres.

- Peu après le Gour Noir, le descendeur passe sous l'impressionnant viaduc de l'autoroute A20 qui domine la rivière de 50 mètres.

- La descente se déroule sans problème jusqu'à 1 km en amont du Pont du Jargassou, où quelques passages (petits seuils, rochers, veines d'eau, ... ) peuvent surprendre le débutant.

- Le débarcadère, juste en aval du pont du Jargassou rive droite, et son accès par les véhicules, a été fort bien aménagé en 2003 par le SIAV (table de pique-nique, ... ).

- Entre les deux ponts de Vigeois : attention petite classe 3.

Hébergements :

Campings à Uzerche et Vigeois (le camping de Vigeois est cependant éloigné de plusieurs kilomètres du bourg) ; chalets sur le site de la Minoterie à Uzerche ; Base de la Minoterie (49 lits) ; hôtels à Uzerche ; gîte à Vigeois en bordure du pré du Père Mathieu.
Plus de détails à la rubrique hébergements.

A voir :

Pour ceux qui voudraient prolonger cette descente par une randonnée pédestre, un chemin balisé part de l'étonnant site des cascades de Bialet (près de St-Ybard) pour rejoindre la Vézère rive droite en aval du barrage du Gour Noir et du fameux viaduc SNCF. Non loin de la rivière, quelques ruines de très anciennes forges sont encore visibles. Le sentier passe au niveau du viaduc de l'A20 avant de permettre de revenir sur ses pas. Ce petit parcours de randonnée est décrit dans le guide Chamina "Entre Vézère et Auvézère".